3 - Verdun site 1 - Ligne maginot 60 ans après

Fortifications Belges et Maginot + Les moulins en Belgique

Fortifications Belges et Maginot + Les moulins en Belgique

3 - Verdun site 1

  Quelques photos d’un de nos voyages sur le site de la grande guerre VERDUN



Verdun ossuaire
Verdun ossuaire : Une vue générale du site

Verdun ossuaire
Verdun ossuaire

PC du colonel Driant
PC du colonel Driant

PC du Colonel Driant
PC du Colonel Driant :
Alias Capitaine Danrit
Le lieutenant-colonel Driant est connu pour être tombé à Verdun, le 22 février 1916, au bois des Caures. Mais il mena auparavant une carrière littéraire, sous le nom de Capitaine Danrit, et une carrière politique élu député de la 3e circonscription de Nancy à partir de 1910.

Emile Cyprien Driant est né le 11 septembre 1855 à Neuchâtel (Aisne) où son père était notaire et juge de paix. Elève au lycée de Reims, il obtient le premier prix d'histoire au Concours général. Contrairement au souhait de son père de le voir lui succéder, Emile désire être soldat, marqué par la défaite de 1871 et le passage des troupes prussiennes. Après avoir obtenu une licence ès-lettres et en droit, il intègre Saint-Cyr à vingt ans, en 1875. Sorti quatrième deux ans plus tard, il entame une carrière militaire des plus méritante : "petit, mais solide, santé à toute épreuve, très actif et toujours prêt ; monte fort bien à cheval et a un goût très prononcé pour l'équitation, très intelligent a devant lui le plus bel avenir" écrira un de ses supérieurs. Il sert au 54e régiment d'infanterie de Compiègne puis à Saint-Mihiel.

PC du Colonel Driant
PC du Colonel Driant

PC du Colonel Driant
PC du Colonel Driant

PC du Colonel Driant
PC du Colonel Driant

Monument en hommage au Colonel Driant
Monument en hommage au Colonel Driant

Tombe du Colonel Driant
Tombe du Colonel Driant

Village détruit de Beaumont en Verdunois
Village détruit de Beaumont en Verdunois

Village détruit de Beaumont en Verdunois
Village détruit de Beaumont en Verdunois

Chapelle du village détruit de Beaumont.
Chapelle du village détruit de Beaumont. : Chapelle du village détruit de Beaumont, dans la brume matinale

Chapelle du village détruit de Beaumont.
Chapelle du village détruit de Beaumont. : A l'emplacement du village s'élève une chapelle devant laquelle se trouve un monument au village détruit. Ces deux éléments, d'un aspect très sobre, sont construits en pierre. Ils ont été inaugurés vers 1930

Chapelle du village détruit de Beaumont.
Chapelle du village détruit de Beaumont.


Ouvrage de Froideterre
Ouvrage de Froideterre :
Plate-forme de Froideterre
Insérée dans le camp retranché de Verdun, la côte de Froideterre verrouille le nord de la place, au contact entre la vallée de la Meuse et les hauteurs de sa rive droite. Constituée en centre de résistance, elle dévoile la variété des éléments de la fortification permanente, associés et étages dans l'espace. Elle témoigne également, par les vestiges encore visibles sur le terrain, de leur rôle majeur dans les phases cruciales de l'été 1916.

Ouvrage de Froideterre
Ouvrage de Froideterre : L'ouvrage de Froideterre, posté sur la crête Meuse-Douaumont, constitue la clé du dispositif. Ceinturé par un fossé, doté d'un casernement bétonné, ses pièces d'artillerie protégées sous tourelle ou casemate pouvaient flanquer les ouvrages voisins de Charny et de Thiaumont et soutenir des unités, tout en assurant sa propre défense.

Ouvrage de Froideterre
Ouvrage de Froideterre : Au premier plan la tourelle de mitrailleuses et dans la fond tourelle de 75 mm

Ouvrage de Froideterre
Ouvrage de Froideterre : Cloche d'observation

Ouvrage de Froideterre
Ouvrage de Froideterre