Fortifications Belges et Maginot + Les moulins en Belgique

Fortifications Belges et Maginot + Les moulins en Belgique

L'église et le début de la rue principale

L'église et le début de la rue principale
L'église et le début de la rue principale :  

Les hommes sont séparés des femmes et des enfants. Ils sont divisés en six groupes. Chaque groupe est conduit sous bonne garde vers une grange. Lorsqu'ils sont enfin enfermés dans les granges bourrées de foin et de paille, les SS lancent des grenades à l'intérieur.

Les femmes et les enfants sont quant à eux enfermés dans l'église et des SS y déposent une caisse d'explosifs et de la paille. Le feu ravage bientôt l'édifice comme il a ravagé les granges.

Leur forfait accompli, les SS pillent le village et achèvent de l'incendier. Au total, ils laissent 642 victimes. Parmi elles 246 femmes et 207 enfants, dont 6 de moins de 6 mois, brûlés dans l'église. Oradour-sur-Glane est devenu en Europe occidentale le symbole de la barbarie nazie.





Commentaires

  • Aucun commentaire