Fortifications Belges et Maginot + Les moulins en Belgique

Fortifications Belges et Maginot + Les moulins en Belgique

Coupole de 12 cm de Gauche



Coupole de 12 cm gauche
Coupole de 12 cm gauche : la coupole de gauche pour 2 canons jumelés de 12 cm

Coupole de 12 cm gauche
Coupole de 12 cm gauche : Schéma d'une coupole pour deux canons de 12 ou de 15 cm

Coupole de 12 cm gauche
Coupole de 12 cm gauche :

D’apparence intacte, cette coupole permet de se représenter, avec un peu d’imagination, ce que devait être l’aspect extérieur du massif fortifié avant sa destruction.

  Elle est en forme de calotte sphérique de 4,80 m de diamètre horizontal. Son épaisseur totale est de 24 cm, dont 20 cm de fer laminé et 2 tôles d’acier de 2 cm d’épaisseur chacune. La cuirasse est divisée en 3 voussoirs assemblés sur cette double tôlerie et fixés au moyen de vis borgnes.

La cuirasse, mobile autour d’un axe vertical, entraîne les bouches à feu dans un mouvement de rotation, permettant de réaliser un champ de tir de 360° et de soustraire les embrasures aux coups de l’ennemi pendant la suspension du tir des pièces armant la coupole.


Coupole de 12 cm gauche
Coupole de 12 cm gauche :  L’AVANT-CUIRASSE

 Elle est en fonte durcie de 1,20 m de hauteur et d’épaisseur variable, suivant sa situation par rapport à la direction dangereuse. Elle est subdivisée en voussoirs présentant des nervures intérieures qui permettent de les assembler par boulonnage. Les voussoirs exposés au tir ont 32 cm d’épaisseur au sommet, 24 cm à la base.


Coupole de 12 cm gauche
Coupole de 12 cm gauche :

Sur cette photo, le seul canon équipant encore cette coupole


Coupole de 12 cm gauche
Coupole de 12 cm gauche :

 Sur la moitié supérieure gauche, on remarque une trace de fusion de l’acier suite à un coup direct sur la coupole.

 


Coupole de 12 cm gauche
Coupole de 12 cm gauche :   COUPOLE TOURNANTE POUR CANONS DE 12 CM ET DE 15 CM

1. Cuirasse : 3 voussoirs de fer laminé de 20cm d’épaisseur.

2. Sablière.

3. Avant-cuirasse en fonte durcie.

4. Clapet.

5. Corde suiffée.

6. Galet.

7. Pointage en hauteur.

8. Roue de calage.

9. Bouche de ventilation.

10. Roue à manche, mouvement de rotation lent.

11. Double tôlerie de 4cm d’épaisseur totale.

12. Joint en plomb.

13. Montant.

14. Manteau.

15. Caisson.

16. Circulaire mobile.

17. Circulaire fixe.

18. Plancher de la chambre de tir.

19. Crémaillère du mouvement de rotation rapide.

20. Circulaire de pointage en direction.

21. Crémaillère du mouvement de rotation lent.

22. Contrepoids du pointage en hauteur.

23. Plancher de la chambre de pointage.

24. Ventilateur à bras.

25. Treuil à manivelle, mouvement de rotation rapide.

26. Anneau bétonné.


Coupole de 12 cm gauche
Coupole de 12 cm gauche :

Eclairage intérieur et chauffage

Dans les forts de Liège et de Namur, l’éclairage électrique était installé et fourni par des dynamos actionnées par une machine à vapeur. Sous les bombardements, la cheminée de la chaudière fut rapidement obstruée par des débris empêchant le tirage et provoquant l’arrêt des machines.


Coupole de 12 cm gauche
Coupole de 12 cm gauche

Coupole de 12 cm gauche
Coupole de 12 cm gauche

Coupole de 12 cm gauche
Coupole de 12 cm gauche

Coupole de 12 cm gauche
Coupole de 12 cm gauche

Coupole de 12 cm gauche
Coupole de 12 cm gauche : Force motrice

Elle était fournie par une machine à vapeur avec dynamo, se trouvant dans le massif central du fort.


Coupole de 12 cm gauche
Coupole de 12 cm gauche

Coupole de 12 cm gauche
Coupole de 12 cm gauche

Coupole de 12 cm gauche
Coupole de 12 cm gauche

Coupole de 12 cm gauche
Coupole de 12 cm gauche

Coupole de 12 cm gauche
Coupole de 12 cm gauche

Coupole de 12 cm gauche
Coupole de 12 cm gauche

Coupole de 12 cm gauche
Coupole de 12 cm gauche